»Sucre noir » de Miguel Bonnefoy – Rentrée littéraire 2017

Titre VF : Sucre noir

Auteur : Miguel Bonnefoy

Edition Rivages, 2017.

Genre : Roman historique, Rentrée littéraire 2017

 » Si les étoiles étaient en or, je creuserais le ciel.  »

Résumé :

 » Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons.

Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.

Dans ce roman envoûtant, sensuel, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d’hommes et de femmes guidés par la quête de l’amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse, le tableau envoûtant d’un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.  »

Avis :

Un village des Caraïbes.

Une des plus célèbres légendes de pirates.

Un trésor enfoui depuis des siècles.

Nous suivons une succession de protagonistes qui auront tous en commun l’envie irrépressible de s’enrichir, croyant être le but de leur existence. Mais suffit-il vraiment de vouloir quelque chose pour l’avoir ? La vie est-elle aussi simple pour les cupides ?

Au milieu de cette île parfois si hostile mais si luxuriante qu’elle permet à tous d’y vivre, nous découvrons le destin de personnages face au pouvoir ou a sa perte.

Miguel Bonnefoy construit son récit sur la façon dont l’esprit humain cache ou déploie cette cupidité, cette envie de pouvoir et d’aventure. Le temps est-il une arme ou faut-il s’en méfier, joue-t-il sur nos esprits pour aiguiser nos tentations. Par ses personnages c’est à chacun d’entre nous que l’auteur parle, c’est à cette petite voix tapie au fond de nous, qui rêve d’or et d’aventure, de richesse et d’amour. Malgré tout je pense que ceux qui cherchent un livre de piraterie resteront sur leur bateau car il n’y a point l’âme d’un abordage entre ces pages.

Sucre noir parle aux rêveurs mais aussi à ceux qui ont renoncé. Il fait échos à des sentiments humains que nous ressentons tous.

Merci à la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

11 réflexions sur “ »Sucre noir » de Miguel Bonnefoy – Rentrée littéraire 2017

  1. Tout le monde en parle et j’avais lu une chronique sur U lost control sur le premier roman de l’écrivain, le voyage d’Octavio. J’ai terriblement envie de lire celui-ci !

    • Si tu ne cherche pas un livre sur la piraterie à proprement parler il peut t’intéresser, j’ai été déçue de ce point de vue là, car je m’attendais à plus d’aventures, des abordages et des pirates sanguinaire. Ici c’est bien plus une recherche de trésor qui est le prétexte à un portrait de différents personnages et différents caractères face à une certaine cupidité.

  2. Pingback: Bilan du mois d’Août 2017 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s