»Le bal des folles » de Victoria Mass – Prix Renaudot des lycéens 2019

Titre VF : Le bal des folles

Autrice : Victoria Mass

Editions Albin Michel, 2019.

Genre : Roman historique

Prix Renaudot des lycéens 2019.

 » Loin d’hystériques qui dansent nu-pieds dans les couloirs froids, seule prédomine ici une lutte muette et quotidienne pour la normalité.  »

Résumé :

 » Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires.

Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.  »

Chronique :

Le bal des folles, premier roman de l’autrice, couronné du Prix Renaudot des lycéens 2019, est un des titres phares de cette fin d’année. Victoria Mass met en avant la condition des femmes à l’époque de celui que l’on considère comme l’expert de la psychiatrie, le docteur Charcot.

Nous entrons dans la Salpêtrière, lorsque l’hôpital n’était qu’une institution pour aliénées. Nous découvrons le destin de ces femmes que les hommes ont enfermées. Toutes les histoires se croisent, les véritables malades comme celles qui n’ont pas le comportement que la société octroie aux femmes. Un caractère déviant de la généralité peut vous valoir une place à la Salpêtrière toute votre vie.

Le roman met l’accent sur des pratiques insupportables et indécentes au nom de la médecine, exercée évidemment par les hommes. Le fameux bal de la mi-carême ou bal des folles est une soirée qui voit la haute société côtoyer ces femmes que l’on juge et que l’on dévisage sans aucune honte.

Un roman féministe, qui, si par moment manque de panache, a le mérite de traiter d’un sujet oublié. Un roman historique accessible et au style simple, parfaitement adapté à ceux qui voudraient débuter dans le genre.

16 réflexions sur “ »Le bal des folles » de Victoria Mass – Prix Renaudot des lycéens 2019

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

      • C’est le style de l’écriture qui ne m’a pas fait adhérer. Presque enfantin … niveau rédaction de 3ème.

      • L’engouement est très important … je reste scotchée : 80.000 exemplaires vendus, des prix … j’avoue que je ne comprends pas. D’autant plus que l’histoire est proche de « la salle de bal » d’Anna Hope … avec le style en moins.

      • Je suis vraiment étonnée aussi, il part comme des petits pain à la librairie, il est dans le top 5 des ventes… Je n’ai pas lu La salle de bal mais il me semble vraiment bon, je vais attendre un peu mais je le lirai !

  2. J’en ai entendu pas mal parler cette année, j’aimerais bien le découvrir. L’histoire a l’air révoltante avec ces femmes victimes de ces médecins présents normalement pour les protéger et non pas pour en faire des expérimentations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s