»Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges » de Léonie Bischoff

Titre VF : Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges

Autrice / illustratrice : Léonie Bischoff

Editions Casterman, 2020.

Genre : Biographie, Bande-dessinée

 » Chaque homme à qui j’ai fait lire mes textes a tenté de changé mon écriture. Écrire comme un homme ne m’intéresse pas. Je veux écrire comme une femme. Je dois plonger loin de la rive pour trouver les mots… sur la mer des mensonges. »

Résumé :

 » Plusieurs fois déracinée, Anaïs Nin a grandi entre deux continents, trois langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes aux seconds rôles.

Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et la richesse de sa sensualité.  »

Chronique :

Anaïs Nin est une femme qui s’ennuie de devoir attendre son mari, toute la journée, dans leur maison parisienne en ce début des années 30, elle noircit donc les pages de son journal. Petit à petit ses cahiers deviennent des essais de création de roman, des autofictions de plus en plus aboutis. Son mari voit en cela un loisir très innocent, qu’elle va bientôt partager avec Henri Miller, un écrivain en panne d’inspiration. Ils deviennent amants et elle découvre en lui toute la force de la passion amoureuse et créatrice.

Cette bande-dessinée se concentre sur une partie bien précise de la vie de l’autrice américaine Anaïs Nin, celle où son art littéraire n’en n’est qu’à ses débuts. Sa rencontre avec Henri Miller va bouleverser sa vie, car c’est avec lui qu’elle va se lancer véritablement dans l’écriture comme œuvre et création et non plus comme un simple passe temps de femme oisive qu’elle ne veut plus être.

Avec des camaïeux de rose, gris et bleu, des tons tour à tour pastels et plus sombres, le coup de crayon de Léonie Bischoff nous plonge dans la nostalgie de cette vie post première guerre mondiale où les soirées mondaines étaient de rigueur. Anaïs Nin est une figure atypique de son époque, une femme qui va avoir un amant mais surtout divorcer et qui plus encore, écrit et publie des textes sur la femme et la sexualité féminine et bisexuelle. Il est à noter également que l’autrice / illustratrice évoque la relation incestueuse d’Anaïs Nin et son père, afin de rendre compte de toute la complexité de cette femme.

Une femme qui s’affranchit de sa condition et qui va donner ses lettres de noblesses aux sentiments féminins dans la littérature, là où la vision masculine débordait… Une autrice qu’on a oubliée parmi d’autre et à laquelle Léonie Bischoff redonne une magnifique vision.

4 réflexions sur “ »Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges » de Léonie Bischoff

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Meilleures lectures de 2020 | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s