»Femmes en colère » de Mathieu Menegaux,  »De mon plein gré » de Mathilde Forget &  »La caresse du loup » de Catherine Robert

Titre VF : Femmes en colère

Auteur : Mathieu Menegaux

Editions Grasset, 2021.

Genre : Littérature contemporaine, Viol, Féminisme

Résumé :

 » Cour d’assises de Rennes, juin 2020, fin des débats  : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d’une femme, Mathilde Collignon. Elle est accusée d’un crime barbare, qu’elle a avoué, et pourtant c’est elle qui réclame justice. Dans cette affaire de vengeance, médiatisée à outrance, trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher  : avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau  ?

Neuf hommes et femmes en colère doivent choisir entre punition et pardon.

Au cœur des questions de société contemporaines, un suspense haletant porté par une écriture au scalpel.  »

Chronique :

Le procès de Mathilde Collignon s’ouvre. Elle est accusée de violences volontaires sur ses deux violeurs.

Comme à son habitude Mathieu Menegaux place son intrigue dans l’actualité brûlante. Nous sommes plongés au cœur de ce procès médiatique post #Metoo. Sur à peine 200 pages, l’auteur nous enferme dans les délibérations des jurés et fait alterner les chapitres avec ceux du récit de Mathilde.

Un livre qui coupe le souffle et qui redonne à Menegaux toute sa force d’écrivain. Dans la lignée de Je me suis tue, Un fils parfait et Est-ce ainsi que les hommes jugent ?, il fait de ce récit court et intense une vraie bombe. Un fait divers justement écrit dans une période où la libération de la parole et les mouvements féministes donnent une voix aux victimes. Les personnages des jurés sont très variés, donnent le ton et représentent bien notre société et les mutations, les revendications ou les incompréhensions de celle-ci.

Femmes en colère est un roman contemporain explosif, fort en réflexions sur nos comportements et l’évolution de notre quotidien social. Si vous n’avez jamais lu l’auteur, n’hésitez plus, un homme qui sait écrire le pouls de notre société et mettre au jour des sujets d’actualités tabous.

 » L’affaire Collignon, si complexe aux dires des commentateurs. Si simple à résumer pourtant : je vais passer les heures qui viennent dans cette cellule, à attendre de connaître le verdict de neuf hommes et femmes, tout ça parce que j’ai eu envie de baiser.  »

Titre VF : De mon plein gré

Autrice : Mathilde Forget

Editions Grasset, 2021.

Genre : Littérature contemporaine, Viol, Féminisme

Résumé :

 » Elle a passé la nuit avec un homme et est venue se présenter à la police. Alors ce dimanche matin, au deuxième étage du commissariat, une enquête est en cours. L’haleine encore vive de trop de rhum coca, elle est interrogée par le Major, bourru et bienveillant, puis par Jeanne, aux avant-bras tatoués, et enfin par Carole qui vapote et humilie son collègue sans discontinuer.

Elle est expertisée psychologiquement, ses empreintes sont relevées, un avocat prépare déjà sa défense, ses amis lui tournent le dos, alors elle ne sait plus exactement. S’est-elle livrée à la police elle-même après avoir commis l’irréparable, cette nuit-là ?

Inspiré de l’histoire de l’auteure, De mon plein gré est bref, haletant, vibrant au rythme d’une ritournelle de questions qui semblent autant d’accusations. Mathilde Forget dessine l’ambiguïté des mots, des situations et du regard social sur les agressions sexuelles à travers un objet littéraire étonnant, d’une grâce presque ludique. Il se lit comme une enquête et dévoile peu à peu la violence inouïe du drame et de la suspicion qui plane très souvent sur sa victime.  »

Chronique :

Ce dimanche matin n’est pas comme les autres. Pas comme devrait l’être un dimanche matin, après avoir passé la soirée avec un homme. Notre narratrice est dans une gendarmerie, venue déposer plainte. L’homme qui l’interroge tente de comprendre le déroulé des événements, ainsi que la psychologie de la victime. Mais qui est véritablement la victime, ici ? Elle, à qui on pose des questions ambiguës, ou lui, dont on ne saura jamais rien ?

De mon plein gré évoque avec beaucoup de délicatesse, tout ce qu’on ne dit pas, toutes ces réflexions incongrues aux moments les moins opportuns. Elle décrit avec justesse tout ce qu’on tait et révèle le plus important dans la somme de petits détails.

Un texte fort, court et percutant où tout est dit entre les lignes. Jamais les mots  »viol » ou  »agression sexuelle » ne seront prononcés mais ils planent sur tout le texte comme une aura sombre. Le tour de force de l’autrice est de parler de cet à côté pour nous décrire tout l’enjeu.

De mon plein gré est un roman contemporain dans le plus pur style, un dissection de notre société, un microscope de nos comportements et de nos visions étriquées…

 » S’il avait sa main dans votre bouche, il ne vous tenait pas.  »

Titre VF : La caresse du loup

Autrice : Catherine Robert

Editions L’Iconoclaste, 2021.

Genre : Littérature contemporaine, Viol, Féminisme

Résumé :

 » Un été, au bord de la mer. Chloé a huit ans. L’homme est un ami proche, un violoniste talentueux, invité dans la maison de vacances. En commettant une agression sexuelle, il détruit l’enfance et l’innocence de Chloé qui se mure dans le silence. Clara, sa sœur adorée, devine sans savoir.

A l’âge adulte, le secret explose au sein de la famille. Clara décide de ramener Chloé à la vie. Et, fortes de leur lien, elles traquent le prédateur.

La caresse du loup est un conte noir pour les adultes qui veulent croire à leur revanche.  »

Chronique :

Comment dire à sa maman que le gentil ami de la famille vous a invité dans sa chambre, que vous l’avez vu nu et qu’il vous a caressé à un endroit, dont vous savez, par instinct, qu’il n’aurait pas dut ? Est-ce qu’il faut le dire à maman ou va-t-elle vous gronder ? Est-ce normal ou est-que c’est vous qui avez fait quelque chose de mal ? Comment savoir à seulement 8 ans…

La caresse du loup est un roman visqueux et obsédant, qui colle à la peau. L’autrice crée une ambiance de vacances familiales tout en décrivant le pire, elle nous sert l’agression sexuelle sur fond de plage et de glace au goûter.

Mais plus qu’une histoire d’attouchement, c’est surtout l’histoire d’une reconstruction. En effet, nous suivons la petite fille devenir adulte et c’est là que le texte devient plus violent, plus cru.

Un premier roman, troublant, juste et cathartique…

Je remercie Manon Kauffman des éditions L’Iconoclaste pour l’envoi de ce livre.

 »En quittant cet été, Chloé laisse derrière elle son appétit, ses jupes, son sourire, ses questions, son violon, sa voix claire, ses cheveux longs, sa poupée morte.  »

7 réflexions sur “ »Femmes en colère » de Mathieu Menegaux,  »De mon plein gré » de Mathilde Forget &  »La caresse du loup » de Catherine Robert

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  3. Belle chronique sur De mon plein gré. Percutant et réussi ! Femmes en colère je vais le finir ! Grand talent. . Je n’ai pas lu le 3eme. A noter alors !😉

  4. Pingback: Mathieu Menegaux – Femmes en colère | Sin City

    • La caresse du loup est celui des trois qui me laisse une impression bizarre, le rythme du récit, avec une grosse ellipse temporelle, les personnages auxquels on ne s’attache pas et qui reste très froid et surtout sa fin en fond un roman très atypique sur le sujet, j’ai été très en distance tout le long de ma lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s