»Mon mari » de Maud Ventura – Rentrée Littéraire 2021 – Prix du premier roman français 2021

 »Quoi que je fasse, mon mari est ma référence, mon échelle de mesure, mon niveau de la mer.  »

Titre VF : Mon mari

Autrice : Maud Ventura

Editions L’Iconoclaste, 2021.

Genre : Littérature contemporaine

Prix Premier roman 2021.

Résumé :

 » Excepté mes démangeaisons inexpliquées et ma passion dévorante pour mon mari, ma vie est parfaitement normale. Rien ne déborde. Aucune Incohérence. Aucune manie.  »

Elle a une vie parfaite. Une belle maison, deux enfants et l’homme idéal. Après quinze ans de vie commune, elle ne se lasse pas de dire  »mon mari ». Et pourtant elle veut plus encore : il faut qu’ils s’aiment comme au premier jour.

Alors elle note méthodiquement ses  »fautes », les peines à lui infliger, les pièges à lui tendre. Elle se veut irréprochable et prépare minutieusement chacun de leur tête-à-tête. Elle est follement amoureuse de son mari.

Du lundi au dimanche, la tension monte, on rit, on s’effraie, on flirte avec le point de rupture, on se projette dans ce théâtre amoureux.

Chronique :

Une femme amoureuse de son mari comme au premier jour après 15 ans de mariage et deux enfants.

Une femme qui espionne et guette les moindres gestes de son mari pour mesurer son amour.

Une femme qui se fait belle et cache ses imperfections comme au premier rendez-vous et ce, tous les jours de la semaine.

Cette femme c’est notre narratrice, professeure d’anglais comme les autres, malgré quelques petites folies comme faire traduire à ses élèves les conversations de son couple qu’elle enregistre.

Une femme qui cache ses sentiments, qui organise le moindre de ses moments à deux, en pensant à tout, jusqu’à la lumière du salon sur son visage.

Une femme qui n’est pas mère, mais épouse et maîtresse.

Une femme que la maternité ennuie et désabuse.

Une femme amoureuse jusqu’à la folie…

Un premier roman magistral qui nous embarque aux confins des relations de couple tirées à son paroxysme. L’autrice nous décrit avec minutie toutes les fêlures, les désillusions et les petits secrets bien cachés. Car ce n’est pas parce qu’il y a un mariage et des enfants que l’esprit ne cesse de se torturer par amour. Maud Ventura explore avec brio, dans un style qui frôle le grotesque, mais toujours avec beaucoup de sensibilité, les sentiments d’une femme mariée, mère et épouse, qui ne peut s’empêcher de guetter et de recevoir la moindre miette d’attention comme une victoire. Une solitude, drôle et triste, d’un rôle qui n’était certainement pas le sien…

Mon mari en plus d’être une satire sociale d’un couple en apparence bien sous tous rapports, nous scotch par sa fin inattendue…

6 réflexions sur “ »Mon mari » de Maud Ventura – Rentrée Littéraire 2021 – Prix du premier roman français 2021

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

    • Les enfants sont vraiment secondaires, ils sont seulement mentionnés, de façon certes très dur, mais le roman ce concentre sur la relation de couple. Après je comprends tout à fait que ce livre ne soit pas pour tout le monde…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s