»Les grandes oubliées – Comment l’Histoire a effacé les femmes » de Titiou Lecoq &  »Lady Sapiens – Enquête sur la femme au temps de la pré-histoire » de Thomas Cirotteau, Jennifer Kerner & Eric Pincas

Titre VF : Les grandes oubliées – Comment l’Histoire a effacé les femmes

Autrice : Titiou Lecoq

Editions L’Iconoclaste, 2021.

Genre : Essai, Féminisme, Historique

Résumé :

 » De tout temps, les femmes ont agi. Elles ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois. Et pourtant elles sont pour la plupart absentes des manuels d’histoire.

C’est maintenant, à l’âge adulte, que je réalise la tromperie dont j’ai été victime sur les bancs de l’école. La relégation de mes ancêtres femmes me met en colère. Elles méritent mieux. Notre histoire commune est beaucoup plus vaste que celle que l’on nous a apprise.

Pourquoi ce grand oubli ? De l’âge des cavernes jusqu’à nos jours, Titiou Lecoq s’appuie sur les découvertes les plus récentes pour analyser les mécanismes de cette vision biaisée de l’Histoire. Elle redonne vie à des visages effacés, raconte ces invisibles, si nombreuses, qui ont modifié le monde. Pédagogue, mordante, irrésistible, avec elle tout s’éclaire. Les femmes ne se sont jamais tues. Ce livre leur redonne leurs voix.  »

Chronique :

Titiou Lecoq nous revient avec un essai féministe après Libérées ! – Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale qui abordait la charge mentale, elle traite ici de la façon dont les femmes se sont retrouvées effacées de l’Histoire.

Elle se place du point de vue des faits et décortique tout ce que les femmes ont tenté et réalisé afin de démontrer que ce qu’on nous apprend de façon erronée à l’école, n’est qu’une construction du patriarcat. Il est extrêmement facile de ne pas se rendre compte que les femmes ont compté et comptent pour la société, en effet cette dernière est encore régie par des lois crées il y a des générations pour éloigner les femmes de l’espace publique. A nous, aujourd’hui, de déconstruire cet état de fait et de prendre la parole pour que nos actions soient enfin mises en valeur et reconnues comme telles !

Il faut oublier jusqu’à la notion de chasseur-cueilleur au masculin. Ne vous figurez pas que les femmes se bornaient à attendre dans la grotte avec une ribambelle de marmots ! Tout comme à la révolution, l’histoire n’a volontairement retenu que les hommes, à quelques exceptions près, mais beaucoup de femmes du peuple se sont battues pour obtenir des droits citoyens !

Ce n’est pas une galerie de portraits que nous présente l’autrice, si elle cite des noms et donne des exemples concrets, elle analyse la société de la pré-histoire, du Moyen-Age et de la Renaissance à la lumière de ce que l’on en retient aujourd’hui. Et ce n’est pas joli à voir, y compris pour les féministes ou les femmes qui tentent tant bien que mal de se construire une culture de sororité.

Un livre intelligent, pertinent et terriblement d’actualité à l’heure où l’on parle des manuels de sciences dans lesquels il faut inclure le physique féminin, parlons désormais de l’histoire qui s’écrit hélas encore au masculin. Après avoir lu ce livre, vous ne pourrez plus dire qu’on ne parle pas des femmes parce qu’elles n’ont rien fait mais bien parce qu’on les exclues à dessein !

 » Ceux qui pensent que changer les programmes scolaires est encore une lubie de féministes hystériques, ceux-là ne se sont jamais demandé ce que signifie grandir de grandir avec une histoire dont nos semblables sont exclues.  »

Titre VF : Lady Sapiens – Enquête sur la femme au temps de la pré-histoire

Auteurs/Autrice : Thomas Cirotteau, Jennifer Kerner et Eric Pincas

Genre : Essai, Féminisme, Anthropologie, Histoire

Editions Les Arènes, 2021.

Résumé :

 » Que savons nous de la femme de la pré-histoire ?

Trente- trois des plus grands spécialistes mondiaux ( pré-historiens, anthropologues, archéologues, ethnologues, généticiens ) tentent de répondre à la question dans cette enquête inédite. Chapitre après chapitre, les idées reçues et les préjugés sont déconstruits, preuves à l’appui, afin de redonner à Lady Sapiens toute sa place dans l’histoire de l’humanité.

On la croyait faible et sans défense, on la découvre chasseresse combative et puissante. On la pensait bestiale et primaire, la science révèle qu’elle maîtrisait de nombreux savoirs et prenait soin de son corps et de son apparence.

On l’imaginait soumise, elle était respectée, honorée, vénérée…

Son souffle, ses pas, ses gestes retrouvés, nous invitent à redécouvrir l’histoire de nos origines. Une histoire sensible et plus juste de femmes et d’hommes unis dans une destinée commune dont nous sommes les héritiers.  »

Chronique :

Lady Sapiens est un essai brillant sur la femme pré-historique qui déconstruit les nombreuses informations erronées et les clichés véhiculés depuis des décennies sur le rôle de la femme à la pré-histoire.

On l’imagine attendre dans la grotte avec les marmots autour du feu, pendant que ces messieurs sont partis chasser le gros gibier. Cette image est on ne peut plus fausse et perpétuée par les historiens du 19eme, formatés par leur propre société collant ainsi leur fantasme et leur quotidien sur le passé. Mais la réalité est tout autre quand on regarde à la lumière de nos moyens techniques qui ne cessent de s’améliorer.

Loin d’être solitaire, lady sapiens était sociable, puisque la maternité était très certainement collective, ainsi que rompue à l’effort physique de la cueillette mais pas que, la chasse a dû faire partie de son passe temps ainsi que les travaux manuels. La vannerie et l’art du maniement et de la construction des armes.

Les auteurs à l’aide de fresques retrouvées dans les grottes, des ossements et des rites funéraires, ont réussi à mettre au jour le quotidien d’une femme à la pré-histoire. Une femme qui était l’égale de l’homme, qui transmettait savoir et besoin à la génération future. Une belle leçon de vie…

 »La pré-histoire s’est longtemps écrite au masculin et, lorsque la femme était évoquée, c’était pour la peindre en créature sans défense, effrayée, vivant sous la protection d’hommes chasseurs surpuissants.  »

 

 

 

12 réflexions sur “ »Les grandes oubliées – Comment l’Histoire a effacé les femmes » de Titiou Lecoq &  »Lady Sapiens – Enquête sur la femme au temps de la pré-histoire » de Thomas Cirotteau, Jennifer Kerner & Eric Pincas

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

    • Titiou Lecoq à une écriture simple d’abord, elle nous raconte l’histoire des femmes comme un roman et c’est un plaisir de plonger avec elle dans ses heures du passé. J’ai été choque et en colère par la façon dont les hommes ont remaniés l’histoire à leur façon. Il faut desormais que l’école change la manière d’apprendre cette matière !

  3. j’ai vu le documentaire arte « lady sapiens », très intéressant de voir comment la réalité a été transformé. Je me laisserai bien tenté par le livre.

    • Je pense regarder le documentaire, ce n’est pas une période historique qui me plaît et je pense que cela vient du fait qu’on ne m’a parlé que des hommes de cet époque et que je ne me voyais pas représentée !

  4. Pingback: Meilleures lectures de 2021 | Topobiblioteca

  5. Pingback: Titiou Lecoq – Les grandes oubliées : pourquoi l’histoire a effacé les femmes | Sin City

  6. Dans son livre, Titiou Lecqo démonte les idées reçues avec beaucoup d’humour. Certains lui ont reproché une certaine familiarité mais ça ne m’a pas dérangée. Au contraire, ça fait de bien de sortir du cadre académique.

    • Tout à fais il faut sortir des schémas pré-construits, il faut enseigner autrement et Lecoq nous fait une véritable leçon d’histoire féministe et sur les femmes de façons simples, accessibles, drôles et c’est ce qui fait son succès !

Répondre à Madame lit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s