»Carnets de campagne » de Collectif,  »Plus de femmes en politique ! » de Léa Chamboncel &  »L’obsession du pouvoir » de Davet et Lhomme

Titre VF : Carnets de campagne 2022

Illustrateurs / Illustratrices : Louison, Dorothée de Monfreid, Kokopello, Mathieu Sapin, Lara & Morgan Navarro

Editions Dargaud / Seuil, 2022.

Genre : Politique Française, Bande-dessinée politique

Résumé :

 » Inexistante, archi-nulle, voici ce que 99,9 % des citoyens français ont pensé de la campagne présidentielle 2022. Pour six d’entre eux, elle fut pourtant rocambolesque, trépidante et même palpitante : six auteurs de bandes dessinées embarqués dans les états-majors des principaux candidats. Et comme prévu… rien ne s’est passé comme prévu.

Celle qui devait suivre le candidat de la gauche s’est retrouvée à en suivre une, puis deux, puis pschitt.

Celui qui suivait la droite est également monté dans le car d’un candidat résistant.

Celui qui avait déjà la lourde tâche de l’extrême droite en a eu deux pour le prix d’un. Bingo.

Celle qui suivait le candidat vert s’est demandée à quel moment on perdait le fil des idées…

Celui qui rêvait d’une gauche idéalisée a naturellement goûté au communisme.

Celui qui devait suivre le président sortant a dû ronger son frein…

Jusqu’à ce que la guerre en Ukraine vienne tragiquement tout remettre à plat.

Une bande-dessinée exceptionnelle, où les récits de six auteurs s’entremêlent, et qui redonne au reportage gonzo toutes ses lettres de noblesse !  »

Chronique :

Nous venons tout juste de sortir d’une campagne présidentielle fade avec quelques petits accents d’éclairs médiatiques, une campagne qui a rebattu les cartes du grand échiquier politique de ces dernières années, une campagne unique en son genre que nous propose de revivre 6 auteurs de bande-dessinée.

Mathieu Sapin eut l’idée de réunir des confrères et consœurs dessinateur(ices) afin de suivre chacun un candidat de cette présidentielle et de retranscrire en dessins, ces mois de meetings, de présence médiatique et de combats d’idées. Chacun a le même nombre de pages, dessine suivant son univers en proposant sa vision du candidat, ce qu’il retient des déplacements ou des conférences, ce qu’il voit et vit en parlant aux électeurs. Un vrai échantillonnage de la population française durant ces mois de battage politique.

20220531_140708

20220531_140757

Le résultat est une BD truculente, où ressort le vide de certains candidats, les erreurs ou les petites phrases des autres. Mais c’est aussi la course folle entre meetings, débats et matinales radios, présences et interférences où parfois les idées s’entremêlent et ne veulent plus rien dire à force d’être répétées à l’envie.

Carnets de campagne est mieux qu’un reportage filmé sur les coulisses d’une campagne présidentielle ; c’est drôle, vrai et terriblement rafraîchissant !

 » Je ne suis pas là pour plaire, je suis là pour faire !  »

Valérie Pécresse

Titre VF : Plus de femmes en politique !

Autrice : Léa Chamboncel

Editions Belfond, 2022.

Genre : Essai, Féminisme, Politique française

Résumé :

 » Imaginez une société plus inclusive, plus égalitaire, plus solidaire. Une société réellement représentative, et donc réellement démocratique. Utopie ? Pas forcément. La solution existe et elle est très simple : laisser davantage de place aux femmes en politique.

Les femmes constituent 51,6 % de la population française. Pourtant, elles restent sous-représentées dans les institutions politiques. Pour mieux comprendre ce paradoxe, Léa Chamboncel a rencontré une soixantaine de femmes politiques, des grandes figures comme Edith Cresson ou Marisol Touraine, mais également de toutes jeunes élues telles que Lauren Lolo, Nesrine Mechkar et Clémentine Barbier. Des femmes de droite et de gauche, toutes générations confondues. Elles lui ont parlé de leur parcours, de leur engagement et de leur travail au quotidien, ainsi que de leurs difficultés à s’intégrer dans un monde d’hommes et des violences dont elles sont encore trop souvent victimes.

Avec une clarté et une ferveur salutaires, Léa Chamboncel nous donne ici accès à une vision de la politique plus généreuse, faite d’engagement, d’efficacité et de courage. Elle propose aussi des solutions concrètes pour que les femmes prennent enfin leur juste place et que la politique redevienne un espace où construire, toutes et tous ensemble, un avenir plus lumineux.  »

Chronique :

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes en politique ? Pourquoi la France n’a pas connu une seule présidente de la République ? Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui encore, nous n’arrivons pas à la parité ou à grand renfort de loi et d’exigence ? Pourquoi les femmes de pouvoir sont si mal vues ou perçues comme moins expérimentées ? Toutes ces questions et bien plus encore, Léa Chamboncel nous les pose et propose de revenir sur l’histoire des femmes en politique ou plutôt leur absence et ce qui fait que ce vide est encore difficile à remplir en 2022.

En explorant les grandes institutions, en allant à la rencontre de femmes politiques de tous bords, de tous horizons, de la politique municipale en passant par les associations, Léa Chamboncel pose le constat et les réponses multiples sur le sort des femmes en politique. Leurs places est sans cesse questionnées et quand on les met sur le devant de la scène c’est pour les exposer physiquement ou sur les thèmes sociaux et maternels. Leurs rôles se limite à faire ce que les femmes doivent savoir faire, aider les autres et prendre soin d’elles. Lorsqu’une femme est nommée à un poste clé, elle subit un lynchage et son expérience sans cesse remise en question. Il est ainsi difficile de se faire une place, de parvenir sans encombre à des postes prestigieux, quand on nous en laisse la possibilité, bien sûr. Les femmes ne ressortent pas sans blessures de l’arène politique.

Faisons évoluer les consciences, faisons émerger ce débat afin que le geste citoyen d’entrer en politique et de porter un message ne soit plus si patriarcale. Faisons de la démocratie de demain une scène paritaire où seuls les idées priment et non plus le genre.

Plus de femmes en politiques ! est un manifeste féministe et humaniste qui électrise sa lectrice et donne envie de se lancer pour faire changer les choses ! A lire et à transmettre aux jeunes filles et femmes afin qu’elles aient envie que les grandes décisions s’écrivent avec elles !

 » Plus de soixante-dix ans après l’obtention du droit de vote et vingt ans après les premières lois sur la parité, la place des femmes dans l’espace politique reste problématique. Leur accession aux lieux de pouvoir n’est pas une trajectoire linéaire, mais une succession d’avancées et de reculs, d’espoirs et de déceptions.  »

Titre VF : L’obsession du pouvoir

Auteurs : Gérard Davet et Fabrice Lhomme

Illustrateur : Pierre Van Hove

Editions Delcourt, 2022.

Genre : Bande-dessinée Politique, Politique Française

Résumé :

 » Sarkozy, Hollande, Macron.

Trois présidents, trois rivaux, trois obsédés du pouvoir.

On aurait pu vous raconter l’histoire officielle. Mais on a toujours préféré révéler les secrets, explorer les coulisses, là où le journalisme d’enquête trouve tout son sens.

Mais attention, terrain miné !  »

Chronique :

Le duo de journaliste politique Gérard Davet et Fabrice Lhomme est depuis quelques années celui qui observe le pouvoir de la façon la plus intime, leur relation avec les trois derniers présidents de la République est assez singulière et ils incarnent à eux deux, un tandem fort qui démontre les arcanes du pouvoir.

Ils se sont vus ouvrir les portes de l’Elysée, sauf sous la présidence d’Emmanuel Macron, ils ont tout de même eu accès à des informations et des confidences de proches collaborateurs ou des présidents eux-mêmes qui aimaient à se livrer à ces deux confrères pour le moins atypiques, tant il est rare que les instances supérieures se confient autant à des journalistes politiques.

Dans cette bande-dessinée, nouveau média pour eux, ils exposent ainsi une facette jusque là méconnue de leur façon de travailler ainsi que de leurs rapports avec les présidents en place ou leurs confrères journalistes. Nous découvrons les coulisses des médias d’informations, la pression du scoop à sortir au bon moment et les relations d’amour-haine avec les instances en place, chacune ayant besoin de l’autre. Elle offre également un regard caustique sur la façon dont les présidents ont accédé à la plus haute marche du podium. Une place souvent décriée mais qui offre à celui qui l’atteint un pouvoir dont il peut être difficile de se séparer.

20220531_140827

 »Leur obsession : le pouvoir.

La nôtre : en éclairer les zones d’ombre.  »

2 réflexions sur “ »Carnets de campagne » de Collectif,  »Plus de femmes en politique ! » de Léa Chamboncel &  »L’obsession du pouvoir » de Davet et Lhomme

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s