»Pas ce soir » de Amélie Cordonnier

 » Désolée, ne m’en veut pas, mais je dormirai tellement mieux là-bas. »

Titre VF : Pas ce soir

Autrice : Amélie Cordonnier

Editions Flammarion, 2022.

Genre : Littérature contemporaine

Résumé :

 »  »Un homme et une femme. Chacun de leur côté. Un homme qui ne dort pas et une femme qui s’assomme. Un homme sur sa tablette et une femme dans son bouquin. Un homme qui désire et une femme qui soupire. Un homme qui se désole, une femme qui s’enferme, les heures qui s’étirent. Et plus rien. Rien de rien.  »

Huit mois, deux semaines et quatre jours qu’il n’a pas fait l’amour avec Isa. Et ce soir, elle lui annonce qu’elle s’installe dans la chambre de Roxane, leur fille cadette qui vient de quitter la maison. Pourquoi le désir s’est-il fait la malle ? Comment a-t-il pu s’éteindre après de si belles années ? Le départ des enfants a-t-il été fatal ? Est-ce que tout doit s’arrêter à cinquante ans ? Lui refuse de s’y résoudre puisqu’Isa semble l’aimer encore.  »

Chronique :

Il arrive un temps où le désir s’amenuise, où le quotidien fait son œuvre et les caresses autrefois si savoureuses n’ont plus la même saveur, pire éloignent et dégoûtent. Notre personnage principal ne comprend pas pourquoi du jour au lendemain sa femme migre dans la chambre de leur fille, partie de la maison.

Un monologue masculin à la fois subtil et parfois lourd, qui expose toute la perte de repère de cet homme qui ne saisit plus le comportement soudain de sa femme. Plus de vie sexuelle du jour au lendemain, à l’orée de la cinquantaine, sans colère ni rupture. Il se pose des questions, tergiverse, tente des choses, louvoie et devient vite obsédé par le sexe. Un homme qu’on comprend, qu’on pourrait connaître ou reconnaître, un homme comme tant d’autres et c’est ce qui fait la force de ce texte.

Amélie Cordonnier qui avait dans Trancher traité du thème de la violence conjugale, revient ici avec un sujet tout aussi saisissant. Elle ne nous condamne pas à subir les tergiversations de son personnage sans aucunes avancées, elle nous embarque dans la spirale infernale de l’amour sans plus pouvoir l’assouvir. L’amour qui devient contrarié mais qui est toujours présent. Le mal être absolu d’un couple qui ne se comprend plus. Jusqu’aux dernières pages où le voile se fait jour…

8 réflexions sur “ »Pas ce soir » de Amélie Cordonnier

  1. Belle chronique pour un roman que j’ai ressenti de façon plus mitigé…cette plainte obsédante m’a profondément gênée. Mais, c’est le talent de cette écrivaine ne nous emmener vers des zones grises 😉

    • Je peux totalement comprendre, parfois il est vrai que c’est lourd, qu’on a envie de sortir de cette plainte continuelle… on est comme pris dans un étau et impossible de s’échapper tout comme le personnage. J’ai adoré Trancher également, si malaisant….

  2. Je ne connais pas du tout cette autrice… ce thème de la perte du désir et présenté du point de vue de l’homme m’apparaît nouveau. Il me semble que je n’ai jamais rien lu de tel.

    • Je n’avais jamais rien lu comme ça, j’aime beaucoup les thèmes que l’autrice aborde dans ses livres ici la perte du desir et dans Trancher la violence verbale au sein du couple. Des thèmes dures et violents qu’elle développe avec finesse…

  3. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s