»Betty » de Tiffany McDaniel – Prix du roman FNAC 2020

Titre VO : Betty

Titre VF : Betty

Autrice : Tiffany McDaniel

Traduit de l’Américain par François Happe.

Editions Gallmeister, 2020.

Genre : Historique, Littérature américaine

Prix du Roman FNAC 2020.

 » Devenir femme, c’est affronter le couteau. C’est apprendre à supporter le tranchant de la lame et les blessures. Apprendre à saigner.  »

Résumé :

 » « Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne. »

La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et sœurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler.

Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.  »

Chronique :

Couronné du Prix du roman FNAC, Betty est une des parutions de cette rentrée littéraire qui fait le plus parler d’elle et à juste titre !

Tiffany McDaniel offre avec ce roman l’histoire de sa famille et surtout celle de sa maman, Betty Carpenter, cherokee par son père et la plus sauvage des huit enfants du couple. Ils s’installent dans l’Ohio et nous découvrons les personnalités de chacun des enfants, leurs failles et leurs forces. Betty est notre fil rouge, nous voyons à travers elle la difficulté d’être prise au sérieux en tant que fille et en tant cherokee, son refus de faire comme les autres et les épreuves de la vie.

Comme d’ordinaire chez Gallmeister, les plumes des auteurs édités sont originales et ont toutes un petit supplément d’âme. Tiffany McDaniel ne fait pas exception à la règle et nous régale avec ces descriptions de paysages, ces prières à la terre et le folklore indien. Elle donne à son récit un petit quelque chose de vaporeux et dur. Une dualité transcende le texte à qui veux bien l’entendre. Il faudrait presque le lire à haute voix pour comprendre toute sa puissance et ses mélodies.

Ce récit est le cri d’amour d’une fille pour sa mère. Avec Betty l’autrice retrace les joies et les peines d’une enfant puis d’une femme qui cherche sa place dans une société qui voit la différence comme un mal ne pouvant être occulté…

14 réflexions sur “ »Betty » de Tiffany McDaniel – Prix du roman FNAC 2020

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Betty, Tiffany McDaniel – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

  3. Pingback: Betty, Tiffany McDaniel (Gallmeister, 2020) – Chroniques de Ju la Brindille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s