»La familia grande » de Camille Kouchner

Titre VF : La familila grande

Autrice : Camille Kouchner

Editions Seuil, 2021.

Genre : Autobiographie

 » Je les ai souvent vus faire. Je connais bien leur jeu. A Sanary, certains des parents et enfants s’embrassent sur la bouche. Mon beau-père chauffe les femmes de ses copains. Les copains draguent les nounous. Les jeunes sont offerts aux femmes plus âgées.

Mais avec mon frère, ça aussi c’est autorisé ?  »

Résumé :

 » Souviens toi, maman : nous étions tes enfants. »

C. K

C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été.

C’est le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.

Chronique :

Un livre qui fait énormément parler de lui en ce début d’année et pour cause, le sujet évoqué : l’inceste, est tabou, il met mal à l’aise et l’incompréhension demeure… Camille Kouchner, fille du co-fondateur de Médecins sans frontières, revient dans La familia grande sur son enfance et surtout, sur les attouchements qu’à subit son frère, à l’âge de 14 ans, par leur beau-père, jamais nommé dans le livre, mais dont on connait le nom depuis.

Un texte pour se libérer, pour mettre des mots là où reste la douleur et les questionnements, pour faire revivre l’avant et l’après. L’autrice nous fait découvrir Sanary, la maison de campagne, le lieu des retrouvailles de la famille et le cercle des amis qui s’agrandit chaque année. Sanary où la liberté est de rigueur, où les tabous n’existent pas, où chacun fait et dit ce qu’il veut, sauf peut-être l’inexplicable. Comment parler d’inceste, quels mots utiliser, comment dire l’horreur… Leur mère ne sera d’ailleurs au courant que tardivement, le frère de Camille l’a fera, elle seule, gardienne du secret, jusqu’à ce que tout soit trop pour pouvoir enfin grandir et laisser l’enfance ou ce qu’il en reste, derrière.

L’autrice nous livre tout, ses doutes, ses peurs et ses égarements. Sa façon de se construire avec le poids du secret sur ses épaules. Un texte qui pose de nombreuses questions et qui rejoint sur le sujet du consentement ainsi que sur l’âge légal de celui-ci, le livre de Vanessa Springora d’ailleurs intitulé Le consentement.

Beaucoup de débats agitent la sphère publique, culturelle aussi bien que politique. Peut-être faut-il cela pour enfin poser des mots sur un sujet qui reste somme toute seulement évoqué et bien souvent laissé de côté lorsque l’on parle de violences sexuelles. Le hastag #Metooinceste commence à devenir viral, peut-être réussira-t-il à donner du poids afin de faire entrer en vigueur une loi sur l’imprescriptibilité des crimes sexuels sur mineur.

Si vous souhaitez en connaître davantage sur la mère et la grand-mère de Camille Kouchner, Evelyne Pisier à elle-même rédigée un roman sur le destin de sa mère et la transmission maternelle dans A nous la liberté écrit en collaboration avec son éditrice, Caroline Laurent.

5 réflexions sur “ »La familia grande » de Camille Kouchner

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s